INFORMATIONS

Les origines du massage

Les origines du massage tui na

Le massage tui na fait partie de la Médecine Traditionnelle Chinoise, au même titre que les quatre autres branches qui la forment (l’acupuncture, la diététique chinoise, la pharmacopée chinoise et les exercices énergétiques qi gong et tai-chi). Ces cinq moyens de traitement ont des principes fondamentaux identiques.
À l’origine appelé Anmo, vers 1060, le terme tui (pousser) na (saisir) apparait sous la dynastie Ming dans l’ancienne capitale de la Chine, à Luoyang. Le massage tui na permet alors de soigner les enfants (maladies liées aux muscles et au squelette) puis les adultes souffrant de troubles digestifs. La pratique de cette discipline est ensuite interdite entre 1912 et 1949 suite aux bouleversements politiques liés à la chute de la dynastie impériale des Qing.

Le tui na est réhabilité en tant que discipline médicale lors de l’avènement de la République populaire de Chine : des programmes de formation sont mis en place.

Le tui na est utilisé :

  • à titre préventif afin d’entretenir sa santé.
  • en guise de traitement ou en complément d’autres médications.
INFORMATIONS

Qu'est ce que le Tuina ?

Un massage dynamique et dynamisant qui prolonge la vie !

Le massage tui na travaille les méridiens et les points d’acupuncture du corps. Le praticien utilise, en fonction du résultat voulu, ses mains, ses doigts, ses paumes, ses poignets, ses avant-bras et ses coudes. Mais parfois aussi ses genoux, ses pieds ou son crâne. Il effectue des mouvements en oscillations, des mouvements frottants, battants, par secousses et par vibrations, ou des pressions.

Le massage tui na peut être considéré comme un moyen thérapeutique. Dans ce cadre, il guérit :

  • les affections musculo-squelettiques.
  • les insomnies, les céphalées ou les troubles digestifs.

Une séance de tui na bien-être permet d’entretenir sa santé et de bénéficier d’un moment de détente et de relaxation.

INFORMATIONS

Pour qui ?

Un soin personnalisé

Un docteur en médecine chinoise établit un bilan énergétique avant de prescrire un massage tui na. C’est la complexité de la technique massage tui na qui le différencie des massages occidentaux. Le praticien dispose d’une palette de plus de 300 manipulations dispersantes ou tonifiantes ! Durant une séance, il en choisit entre dix et vingt, sélectionnées pour leur forme, la force nécessaire et leur rôle, en fonction :

  • de la zone à traiter
  • du type de déséquilibre
  • de l’âge et de la constitution du patient.

Le massage tui na est particulièrement conseillé aux personnes touchées par des troubles tendino-musculaires ou menacées par ces tensions.

Le massage, dynamique et complet, se déroule en trois étapes.

  • Phase 1 : détendre le corps grâce à un pétrissage des tissus et des muscles.
  • Phase 2 : modifier et rétablir la circulation de l’énergie vitale en concentrant le massage sur les points d’acupuncture.
  • Phase 3 : rétablir l’équilibre des os et des ligaments du système squelettique grâce à cette stimulation de l’énergie vitale.

Le praticien installe le patient sur une table de massage, sur une natte au sol ou sur un siège adapté. Le patient reste généralement habillé.

INFORMATIONS

Les bienfaits

Un massage qui fait circuler les énergies et qui les rééquilibre

Le but du massage tui na ? Harmoniser l’énergie vitale (le Qi ou Chi).
L’efficacité du massage tui na est aussi reconnue pour soulager de très nombreux maux. De manière générale, il renforce la résistance du corps.

  • Il active la circulation sanguine et l’énergie.
  • Il lubrifie les articulations.
  • Il régule les fonctions des organes.
  • Il assouplit muscles et tendons.
  • Il fait circuler l’énergie dans les méridiens afin de lever les obstructions.

Le rééquilibrage du Chi peut entrainer un état de fatigue qui disparait les jours suivants la séance.

INFORMATIONS

Contre-indication

Les contre-indications du massage tui na

À l’instar de tout type de massothérapie, un certain nombre de contre-indications sont à prendre en compte avant d’opter pour un massage tui na. Plus particulièrement en cas :

  • de fièvre
  • de cancer
  • de problèmes de peau (plaies ou cicatrices récentes, ecchymose, dermatoses)
  • de maladie infectieuse
  • d’inflammation articulaire
  • de maladies relatives aux os
  • d’intervention chirurgicale récente.

Des précautions doivent également être prises si le patient souffre :

  • de troubles circulatoires (phlébite)
  • de troubles cardiaques
  • de diabète.

Chez la femme enceinte, les massages dispersants dans le bas du ventre et du dos ainsi que la zone de tonification du rein et de la rate (le point San Yin Jiao) sont à proscrire.

Un bilan énergétique sera effectué au préalable afin d’établir les besoins.